7 conseils pour réussir sa vie pro

Article original publié sur ELLE ici par Emilie Poyard

image

Illustration originale de McommeMuses, que j’avais reçue à mon émission ici.

1- Soyez « politique »

Emmanuelle Larroque, exécutive coach, formatrice spécialisée en leadership et mixité femmes-hommes est catégorique : difficile aujourd’hui d’échapper à la politique au bureau. « Il s’agit de créer les bonnes alliances, les bonnes relations, pour faire avancer ses intérêts de façon positive. Les femmes passent trop de temps à faire bien leur travail, pas assez de temps à se promouvoir ».

2- Faites votre autopromo

Vous connaissez le syndrome de la bonne élève ? On fait bien son travail, et spontanément on imagine être récompensée. Sauf que ça ne marche pas comme ça dans le monde de l’entreprise : « si on ne demande rien, on n’obtient rien », rappelle Anne-Cécile Sarfati, rédactrice en chef du magazine ELLE et directrice déléguée ELLE active.

3- Osez autant que les hommes

Eric Lemaire, directeur de la communication d’AXA France, en fait le constat quasi au quotidien : « les hommes ont moins peur de se planter et osent plus que les femmes ». Pour se rendre visible, il faut selon lui « oser, ne pas hésiter à lever la main et à participer à la vie de l’entreprise ». Le management peut également se révéler un plus pour les femmes, qui se l’autorisent généralement moins que les hommes. « Dans les entreprises, on reconnaît les gens à leur capacité à manager, ce n’est pas juste relever les compteurs mais aussi s’occuper des autres avec leurs histoires, leurs faiblesses… »

4- Pensez réseau

Mais justement, comment construire son réseau quand on n’est pas la fille d’un patron du CAC 40 ? Anne Robert, directrice de la communication au Crédit Agricole explique que lorsqu’on débute sa carrière, il faut « penser au réseau. Allez chercher des relations ailleurs que dans votre cadre managérial ». Ne négligez pas les réseaux de femmes dans votre domaine d’activité.

5- Débarrassez-vous du « soupçon de maternité »

Y a-t-il un bon moment pour faire un enfant ? Les experts se rejoignent sur un point : n’attendez pas si votre conjoint vous semble être le bon et que toutes les conditions vous semblent réunies. Pour la coach Emmanuelle Larroque, « n’hésitez pas si vous êtes sûre de votre choix. Rassurez votre management pour diminuer ses craintes : ce n’est pas parce que vous allez avoir un enfant que vous n’avez plus d’ambition professionnelle. Et surtout, ne soyez pas seule à vous charger de cet enfant ! » Il ne s’agit pas seulement d’une question de maternité, mais de parentalité. « Si votre jules n’est pas d’accord pour partager les tâches à la maison, larguez-le ! », préconise même en clin d’œil Eric Lemaire d’Axa.

Consultez la suite de l’article ici


		
Publicités