Sara Blakely, plus jeune milliardaire au monde

Son nom ne vous dit peut-être pas grand-chose. Pas encore! Et pourtant, Sara Blakely, PDG de Spanx, est devenue une icône de l’entrepreneuriat. À 41 ans, cette chef d’entreprise est la plus jeune femme à avoir rejoint le cercle des milliardaires selon le classement du magazine Forbes au printemps dernier (1153e sur 1226). Une fortune qu’elle a amassée en seulement dix ans en vendant une gaine amincissante à travers son entreprise qu’elle a démarrée avec ses 5000$ d’économies en l’an 2000. Aujourd’hui, Sara Blakely détient toujours 100% du capital de son entreprise.

En mars 2012, elle a fait la couverture du magazine Forbes comme étant « la plus jeune milliardaire du monde ». Elle a tout juste 41 ans.

Pour la petite histoire, Sara Blakely en avait assez que l’on voit la délimitation de ses sous-vêtements sous ses pantalons. Elle a donc crée des modèles qui gomment les petits bourrelets disgracieux de manière invisible. « Je n’ai jamais travaillé dans la mode ou les enseignes de prêt à porter. J’avais juste besoin d’un type de sous-vêtement qui n’existait pas« , a-t-elle expliqué à Forbes.
Et les stars en raffolent. L’animatrice de télévision américaine Oprah Winfrey y est pour quelque chose : en 2003 la papesse des talk-shows déclare qu’elle ne porte que du Spanx. On ne pouvait pas rêver mieux comme « égérie » pour la marque. Très vite, les ventes s’envolent.

J’AIME: Depuis l’année 2000, environ 5,4 millions de ces « power panties » ont été vendus dans le monde. Tout en gardant son emploi régulier, la jeune femme a travaillé sans relâche à construire son empire Spanx. Aujourd’hui, la compagnie embauche 125 personnes et vend 200 produits dans plus de 11 500 boutiques, et dans 40 pays. Une gamme homme a même été lancée en 2008.

J’AIME MOINS: Malheureusement, Sara Blakely doit aussi affronter des critiques. Notamment de la part d’associations féministes, qui voient dans ses sous-vêtements,  » un symbole de l’oppression des femmes dans une société obsédée par la culture du corps « .

Publicités