Margareth Henriquez, une femme de tête!

« Ne jamais penser à où on va, mais vivre à fond ce qu’on fait! » 

Sages paroles prononcées par Margareth Henriquez lors de son entrevue à la dernière soirée de La Gouvernance au Féminin, animée par Caroline Codsi, la fondatrice.

Vivre à fond ce qu’on fait est peu dire lorsqu’il s’agit d’une femme comme Margareth Henriquez, PDG des champagnes Krug! Reconnue comme étant LA personne qui redressera une entreprise en cas de crise, madame Henriquez a toujours su user de sa capacité d’adaptation avec brio. Native du Venezuela, elle a vécu, entre autre, en Argentine, au Mexique et vit actuellement à Paris. Elle a toujours pris soin de pleinement s’imbiber de la culture des différents pays dans lesquels elle se trouvait afin de pouvoir adapter son approche et assurer l’exercice de ses fonctions de la façon la plus optimale possible. Elle a toujours pris ses rôles à cœur, dévorant tous les livres sur l’histoire et les grands penseurs de chaque pays. À son avis, il est plus que nécessaire d’avoir une approche très méthodique à l’adaptation.

Pour elle, il faut comprendre l’histoire du pays afin de capter la mentalité des individus y vivent et enfin adopter la bonne méthode de travail.

Son approche au Mexique n’était pas la même qu’en France par exemple. Il n’est pas donné à tous d’être aussi versatile!

Madame Henriquez répondait aux questions en parsemant le tout d’anecdotes plus captivantes les unes que les autres! Elle avait une façon très chaleureuse et familière de raconter ses histoires, ce qui rendait la soirée encore plus agréable.Nous étions tou.t.e.s transporté.e.s dans le parcours de cette femme de tête inspirante. Elle a su maitriser l’art d’être à la fois versatile et fidèle à ses façons de faire. Elle a très fièrement affirmé que son style de leadership inclusif faisait sa force et qu’étant confiante et bien dans sa façon de faire, son côté maternel lui avait très certainement servi au fil du temps.

Lors de la période de questions, un jeune homme lui a demandé quel conseil elle avait à donner à des jeunes entrepreneurs et elle a répondu qu’il était important de croire, mais « d’atterrir »! Réponse qui m’a beaucoup amusée, j’ai aimé cette approche et façon de voir les choses. J’ai interprété cela comme l’importance  d’injecter une dose suffisante de réalisme dans nos rêves et s’assurer d’arriver à un résultat. Elle a également ajouté qu’il était important de ne jamais s’éloigner de ses valeurs, de ne pas oublier ses responsabilités et d’aller au fond des choses.

Profondeur, générosité et gratitude: des éléments clés pour tout entrepreneur selon Margareth Henriquez!

Publicités