9 Printemps pour le MAC| META 2015

J’ai assisté le 17 avril dernier au dernier Printemps du MAC. Des jeunes philanthropes & invités de prestige se sont rassemblés au Musée d’art contemportain le temps d’une fête inoubliable pour l’édition 2015 sous la présidence d’honneur de Sacha Haque, conseillère juridique principale et secrétaire adjointe au sein de Power Corporation du Canada et Power Financial Corporation. Pour cette neuvième édition, le comité d’organisation a décidé d’honorer le changement, pour souligner les oeuvres exposées au musée, Métamorphologie de Simon Starling et Pour la dernière et première fois de Sophie Calle. Nommée META, la soirée a pour objectif d’encourager les jeunes à soutenir le MAC et promouvoir la notoriété de l’art contemporain aux jeunes gens d’affaires. Je me suis entretenue avec une des porte-paroles de cette année, Eleonore Derome, avocate en droits des affaires chez Blakes et coprésidente du Comité des Printemps du MAC, impliquée depuis près de 7 ans au sein du MAC.

MAC_Comité organisateur 2015

Membres du comité organisateur 2015: Sacha Haque (Power Corporation du Canada), Alexandra Mohsen (Banque Nationale), Alexandra Zins (DentsuBos), Alexandre Brosseau (Speakeasy), Audrey Barbeau (Investissements PSP) Dominic Keyserlingk (VM Medical), Eleonore Derome (Blake, Cassels & Graydon), Elsa Vilarinho (Cossette) Eva Hartling (Groupe Birks), Fatima Atik (Telus) Geneviève Sharp (Groupe Aldo), Maria Antonopoulos (Groupe Antonopoulos), Marie-Ève Gingras (Torys), Maude N. Béland (UQAM), Nicolas Rubbo (McCarthy Tétrault), Sebastien Moise (Alfred), Stefanie Stergiotis (DentsuBos).

Le comité d’organisation composée de 12 femmes et 4 hommes issus de la communauté d’affaires, a cette année encore battu les records, en enregistrant une augmentation de 20% par rapport à l’an passé, pour atteindre près de 200 000$ de profits. Habituée au formalisme de ce genre d’événements, j’ai été surprise de l’absence d’un mot d’ouverture ou de quelque autre présentation « pompeuse », dirons-nous! Mais Eleonore Derome m’expliqua que la formule de la soirée faisait en sorte que la conversation a été amenée autrement. D’ailleurs, l’accès à la soirée se faisait via les salles d’exposition pour permettre de profiter de ce que le MAC a à offrir. « Nous voulions toucher les gens. Ce passage obligé donnait un caractère éducateur à l’événement et c’est ce que nous souhaitions. Aussi, dans le sac-cadeau offert à nos invités, nous avons pris le soin de leur laisser un carton de présentation, pour leur adresser quelques mots. D’autant plus que tous les membres du comité organisateur sont pour nous des ambassadeurs de la mission de Printemps du MAC et du musée, alors pour nous, les échanges se font également en marge de l’événement. »

Pour cette soirée à guichets fermés, tout a donc été pensé pour permettre aux 1050 personnes présentes d’être transportés dans une dimension artistique imprégnée de sensibilité et de mouvement. Des performances artistiques se sont ajoutées au décor épuré du musée tout au long de la soirée, ainsi que des projections numériques choisies en lien avec la thématique de la soirée. Sans oublier les bouchées offertes par des restaurateurs montréalais ou encore le bar ouvert toute la soirée!

Alors je vous laisse avec ces quelques images de cette soirée pleine d’énergie. Vous voulez faire partie de l’équipe qui organisera la prochaine édition? Contactez l’équipe de la Fondation du MAC ou encore celle du Cercle des Printemps pour en savoir plus! Et pourquoi pas faire une demande spontanée aux membres actuels du comité? 

 

 

 

Publicités