« L’audace de croître » | Kerlande Mibel de Zwart

Le marketing multiculturel, vous connaissez? Encore appelé « marketing ethnique, le marketing multiculturel est un principe de segmentation marketing qui consiste à entreprendre un ensemble d’actions personnalisées (offres produits et communication) à destination d’un groupe ou d’une communauté ethnique particulière, en se fondant sur les caractéristiques physiques et culturelles des consommateurs.

Et Zwart Communication fait partie des rares agences qui en font leur domaine d’affaires. Et pour mieux comprendre la gestion d’une entreprise dans ce secteur, j’ai posé quelques questions à Kerlande Mibel, la fondatrice.

  1. Toutes les entreprises doivent-elles avoir une stratégie de marketing multiculturel?

J’encourage les entreprises à explorer les marchés, souvent, non exploités que sont les consommateurs issus de la diversité ethnoculturelle. Et cela passe par une stratégie de marketing adaptée à ses différentes niches.

Il est clair que la croissance des entreprises passe par la diversité; une diversité, du marché local, issue de l’immigration ou des efforts d’internalisation. Les consommateurs veulent des services et des produits adaptés à leurs besoins, leurs réalités et leurs désirs. Surtout, les consommateurs veulent qu’on célèbre leurs particularités.

  1. Les plus grands défis de gestion d’agence de marketing? 

Au démarrage de l’agence Zwart Communication, j’ai rencontré trois principaux défis : le doute, les collaborateurs et l’incompréhension quant au marketing multiculturel.

Lorsque je travaillais en développement économique, je ne comprenais pas les entrepreneurs assaillis par le doute. C’était bien avant de lancer l’agence! Dans les premiers temps, le doute s’est invité dans mon projet d’affaires. Il peut être très paralysant. Heureusement, j’ai pu surmonter cela et je fonce.

L’autre grand défi c’est de trouver des collaborateurs qui s’investissent dans une agence en émergence.

Bien évidemment, se spécialiser dans le marketing multiculturel au Québec et en soi un défi. Est-ce que tu connais la loi 101? Est-ce que ce n’est pas ghettoïsé? Est-ce que ce n’est pas la promotion du multiculturalisme? Autant de questions qui témoignent de la frilosité de certains. Les gens comprennent le fait de segmenter par le genre et non par la diversité ethnoculturelle. Toutefois, au Québec, l’industrie de la publicité s’est enrichie en misant sur les spécificités des Québécois par rapport au reste du Canada.   C’est dans cette même perspective que Zwart Communication mise sur la diversité ethnoculturelle. Je répète, la croissance passe par la diversité.

  1. Qu’as-tu le plus appris sur toi depuis que tu t’es lancée?

J’ai appris à être plus aimante, plus patiente envers moi-même. Surtout, j’ai décidé d’arrêter de me juger. Conséquemment, cela un impact dans ma prise de décision dans l’agence. Je veux me donner à fond dans la réussite des différents mandats. Exceller. 

  1. Comment répartis-tu ton temps entre la gestion de ton entreprise, ta famille, ta vie personnelle?

Les deux premières années, j’ai vraiment mal géré. Et mon corps me l’a fait comprendre. Il a donc fallu que je me repose pour mieux prendre soin de moi.

  1. 2015 pour Zwart sera l’année de…?

L’audace de prendre sa place dans le marché québécois. L’audace de croître.


Suivez Zwart dans son élan sur Facebook et découvrez le travail de Kerlande via ses différentes chroniques à l'émission "PME en action" au Canal Argent et billets le Huffington Post Québec.
Publicités