Une « Barbie entrepreneur » pour inspirer les filles?

Je vous en parlais sur Facebook récemment:  la nouvelle poupée « Barbie entrepreneur » est maintenant mise en vente! Même si plusieurs se réjouissent de  son arrivée sur le marché, d’autres y voient de grandes menaces. Car avec « Barbie entrepreneur », Mattel espère renverser encore un peu les stéréotypes de genre dans le monde des jouets. Après la Barbie paléontologue ou chirurgienne, l’entreprise nous présente la « Barbie entrepreneur » Armée de son smartphone et de sa tablette, la nouvelle poupée veut montrer aux petites filles qu’elles aussi peuvent être le boss.

 Selon le site Wired, elle est dérivée en 8 modèles qui ont été inspirées par 8 entrepreneuses, parmi lesquelles Deborah Jackson, fondatrice du site de crowfunding Plum Alley, Rosie O’Neill, fondatrice des confiseries Sugarfina.

Mais cette poupée ne sera pas au goût de tout le monde. Avec ce modèle d’entrepreneur, c’est un message carriériste qui est envoyé aux filles. Au-delà d’un métier qui les fait rêver, tel qu’archéologue, ce serait plutôt un mode de vie qu’on leur propose. Le problème principal étant qu’elle est une Barbie. Le nouveau modèle de Mattel serait une insulte aux femmes entrepreneures pour le site Examiner, un côté trop glamour pour le site Entrepreneur, et CNN estime que les femmes qui entreprennent ne sont pas une nouveauté.

Mais pour Reshma Saujani, fondatrice de Girls Who Code, une association dédiée à la parité dans les filières informatiques et scientifiques, et l’une des directrices des systèmes d’information de Barbie, « nous devons aller là où les filles sont. Si nous utilisons les jouets avec lesquels les filles jouent pour les encourager à aller vers les filières sciences, technologie, ingénierie et mathématiques, peu importe qu’elles soient rose, bleue ou orange. Vous ne pouvez pas être ce que vous ne voyez pas« , souligne-t-elle.

Barbie en vente en ligne sur Mattel à 12,99U$

SOURCE: Huffington Post Québec
Publicités