Beverly Salomon: « Ma réussite passe par un excellent réseau »

Récemment, j’ai eu l’occasion de poser quelques questions à Beverly Salomon, qui, à 24 ans, est devenue la première femme noire à détenir une franchise Jean-Coutu au Québec. Dès le début de sa carrière, elle était la propriétaires de quatre pharmacies..

SCOOP! Beverly travaille présentement sur un projet dont la campagne sera bientôt lancée: le Projet Consommons Haïtien. Plus de détails dans l’entrevue qui suit. Comment s’est fait votre choix de carrière?

Pharmacienne-Beverly-Salomon« Mon cœur a toujours été partagé entre les sciences et les chiffres. Au secondaire, j’adorais les mathématiques autant que la biologie. Au cégep, j’ai décidé d’entreprendre un DEC intégré en sciences, arts et lettres qui me permettrait de me diriger vers la médecine ou le monde de l’actuariat. Finalement, la voie qui était tracée pour moi était celle de la pharmacie : je fus acceptée en pharmacie à l’Université de Montréal. J’avais décidé de travailler en milieu hospitalier, mais après avoir effectué un stage dans une pharmacie Jean Coutu… je suis tombée en amour avec la pharmacie communautaire et la bannière Jean Coutu. »

Avez-vous toujours eu l’ambition de détenir plusieurs pharmacies?

« Dès le début, j’avais fait part à mon employeur de mon intention de devenir propriétaire un jour. J’ai voulu assumer plus de responsabilités dans mon milieu de travail. Et c’est ainsi que j’ai pu briller et me démarquer. En l’espace de deux mois, mon employeur est devenu mon associé et ensemble, nous avons fait l’acquisition de plusieurs pharmacies. Je n’avais pas peur de mettre les mains à la pâte et d’apprendre : pour moi, la gestion de plusieurs pharmacies était une expérience très stimulante et enrichissante. Par contre, avec le temps, il a fallu que je concilie travail et famille. Ainsi, à la naissance de mon fils, j’ai dû ralentir et concentrer mon énergie afin de faire croître une entreprise qui se situe aujourd’hui au 3e rang des meilleurs laboratoires (services professionnels et cliniques) du réseau Jean Coutu. »

Vous êtes un modèle de réussite haïtien et québécois: quels sont les secrets de cette réussite?

« Pour réussir en affaires, il faut pouvoir s’adapter à toutes les circonstances et défis qui se présentent à nous dans ce monde en changement perpétuel. Ma réussite passe également par un excellent réseau : j’ai un mari extraordinaire, des parents – mère, tantes et oncles –  et des amies qui sont comme des sœurs qui sont là pour moi. Ils me permettent de concilier travail et famille… ce n’est pas toujours évident. Au fil des 10 dernières années, mon équipe et moi avons su offrir un service personnalisé à ma clientèle en nous adaptant aux besoins de nos patients et en leur offrant un service exemplaire. La réussite se veut un travail d’équipe : mes employés travaillent avec moi et non pour moi et c’est ça qui nous permet d’exceller. »

bevautravailQuels seraient les meilleurs conseils que vous donnerez à des jeunes qui souhaitent entreprendre le même parcours que vous?

« Je dirais aux jeunes de croire qu’ils sont capables de réaliser tout ce qu’ils veulent. Le monde leur appartient, il ne suffit que de s’outiller convenablement et de foncer!  Être entrepreneur, c’est merveilleux. La fierté qui émane de nous à la fin de la journée quand on atteint ses objectifs est le meilleur carburant qui existe pour continuer à avancer. Les études nécessaires peuvent paraître très longues, mais c’est un investissement de temps qui vaut la peine et qui vous sera remis en sourire, en remerciement et en reconnaissance par vos patients. »

Pensez-vous qu’il y a peu de modèles de réussite de la communauté haïtienne de Montréal? Si oui, pourquoi?

« La communauté haïtienne de Montréal est composée de plusieurs modèles de réussite. Nous ne sommes pas nécessairement mis à l’avant, mais je suis entourée de modèle de réussite. Chaque membre de la communauté qui se bat pour faire avancer une cause ou qui fonde une entreprise ou un organisme est un modèle de réussite. La réussite ne se mesure pas par l’éclat ou le caractère impressionnant qu’on dégage. La réussite passe par toute action qui nous fait briller et avancer comme collectivité. »

Pourquoi le projet Consommons Haïtien est important pour la communauté haïtienne à Montréal?

« Nous évoluons dans une société où les médias ne mettent pas à l’avant nos réalisations positives. Nos jeunes grandissent dans une société en pensant qu’un modèle de réussite d’origine haïtienne n’existe pas. Le projet Consommons Haïtien a comme objectif premier de dévoiler la diversité, la beauté et l’abondance de l’entrepreneuriat dans notre communauté. Face à cet éventail de secteurs d’activités, nos jeunes pourront finalement rêver et espérer. De plus, le projet Consommons Haïtien permet aux consommateurs de tout âge de découvrir également cette diversité afin de catalyser une relation d’affaires et de confiance avec les entrepreneurs. Si on veut changer les choses dans la société québécoise, il faut augmenter notre pouvoir économique. Il faut se rallier afin de peser plus lourd dans la balance et ainsi faire bouger les choses pour offrir un futur florissant à nos enfants. »

Sur quels moyens misez-vous pour garantir le succès de ce projet?

« Nous allons offrir un service de qualité aux consommateurs afin de leur faire vivre la meilleure expérience d’achat imaginable. À l’aide de formations, d’astuces et de suivis auprès des entrepreneurs, nous allons garantir le succès du projet consommons Haïtien. Une fois que le consommateur aura découvert cette diversité qualifiée et attentionnée, une alliance entre l’entrepreneur et le consommateur sera scellée et le projet sera un succès! »

Comment le public en général peut vous aider à atteindre ces objectifs?

« Le public peut nous aider en participant à cette campagne qui aura lieu du 1er au 31 mai 2014. Le public doit d’abord prendre conscience qu’il est important de faire des choix sur les biens et services qu’ils consomment, car ces choix nous affectent à plusieurs niveaux. Ensemble, nous pouvons faire changer les choses. Venez découvrir notre diversité! »

Liens pour suivre la campagne Consommons Haïtien:

 

Publicités