3 Montréalaises finalistes au concours Alesse, ça commence ici !

Je vous parlais dernièrement du concours Alesse, ça commence ici!, dans le cadre de mon entrevue avec Caroline Néron.

Et bien, trois candidates de Montréal ont été sélectionnées par Caroline Néron et Jessi Cruickshank, portes-parole, dans le cadre de ce concours national. Au total, ce sont 10 finalistes qui ont été sélectionnés soient les cinq meilleurs projets dans la catégorie Suis ton inspiration grâce à Alesse (projets à but non lucratif) et les cinq meilleurs projets dans la catégorie Innove avec Alesse (projets à but lucratif) parmi les plus de 1 300 inscriptions reçues cette année.

Les dix finalistes courent maintenant la chance de participer à un programme de mentorat et d’obtenir un soutien financier de 5 000 $ qui les aideront à entreprendre leur projet. Les finalistes recevront chacune un iPad* mini.

Les Canadiens sont invités à voter, une fois par jour, pour leur projet favori dans chaque catégorie sur le site https://www.facebook.com/commenceici. Les projets Innove avec Alesse et Suis ton inspiration grâce à Alesse qui auront récolté le plus grand nombre de votes à la fin de la période de votes seront déclarés gagnants. Le vote prendra fin le 3 mars 2014, lorsqu’il ne restera que deux projets dans chaque catégorie. Un seul projet par catégorie remportera le concours.

Les finalistes montréalaises

Innove avec Alesse

dianaDiana Guerra : Un café à la fois (UCAF) (Montréal, QC) – Les Canadiens consomment 100 millions de livres de café chaque année et la plupart des grains usés sont déversés directement dans les sites d’enfouissement des déchets. Diana a eu l’idée géniale (et délicieuse) de récupérer ces déchets, soit de recueillir les grains usés de bistrots et de cafétérias et de les utiliser pour cultiver des pleurotes. L’UCAF vendra ensuite ces pleurotes à des marchés locaux et deviendra, par conséquent, une entreprise durable. Cette idée est également avantageuse pour les bistrots, car elle réduira leur empreinte carbonique sans frais. Pour lancer son projet, Diana commencera un projet pilote avec la technologie utilisée pour la culture des pleurotes, et créera un site Web pour diffuser son message.

 

Suis ton inspiration grâce à Alesse

josephineJosephine Torossian : Seeing Voices Montréal (Montréal, QC) – Les langues ont toujours intrigué Josephine. C’est lorsqu’elle a commencé à apprendre la langue des signes américaine (American Sign Language, ou ASL) qu’elle s’est mise à l’épreuve. L’ASL permet aux personnes de communiquer et d’exprimer tellement de choses par les gestes et les expressions faciales que Josephine en est tombée sous le charme. Cependant, le niveau d’isolement et de discrimination auquel ses amis sourds ou malentendants font face l’a laissée sans voix. Déterminée à détruire les obstacles, Josephine a fondé Seeing Voices – une troupe de théâtre utilisant l’ASL pour rétablir le lien entre les personnes sourdes ou malentendantes et le monde des sons. Leur but est de favoriser l’égalité dans la diversité en jouant des adaptations de pièces pour enfants bien connues avec un brin de culture du monde du silence. Leur première production s’intitulera « Deaf Snow White » (Blanche-Neige sourde) et aura lieu au début de 2014.

 

mpgosselinMarie-Pier Gosselin : Coup de main (Montréal, QC) – Chaque année, des aliments de très bonne qualité pourrissent dans les champs des agriculteurs si ces derniers n’ont pas les ressources nécessaires pour en faire la récolte. Marie-Pier veut réduire ce gaspillage en créant Coup de main, un programme dans lequel des bénévoles recueilleront les surplus de récolte et les distribueront à des organismes venant en aide aux personnes dans le besoin. Inspirée par le concept ancien de glanage, soit le ramassage des épis tombés au sol qui seraient autrement jetés, Marie-Pier voit en Coup de main un moyen d’appuyer les agriculteurs, d’acheminer des aliments santé aux plus démunis et d’offrir à des bénévoles l’occasion d’en apprendre plus sur l’agriculture tout en aidant leur communauté.

 

En date de la publication de ce billet, seules les Montréalaises Diana Guerra et Josephine Torossian sont encore dans la course. Votez pour elles ICI.

Au sujet du concours Alesse, ça commence ici!

Le concours Alesse, ça commence ici! offre aux jeunes d’ici la possibilité de décrire leurs ambitions personnelles et de bénéficier d’un programme de mentorat et d’un soutien financier pour entreprendre un projet unique. Vous trouverez les règlements officiels du concours ainsi qu’un aperçu de la façon de voter sur le site www.alessecommenceici.ca. Vous pouvez également suivre le concours sur Twitter, à twitter.com/SSWAlesse.

 

Publicités