Pascale Pageau: Femme de mérite, Femme d’ambitions.

papageau

En décembre 2013, Pascale Pageau fait son entrée dans le palmarès des 100 Canadiennes les plus influentes.

C’est devant une foule de plus de 1000 personnes, que Me Pascale Pageau fut honorée à titre de femme émérite dans la catégorie Entrepreneuriat pour son entreprise Delegatus.

Surnommée la « femme qui veut tout avoir » depuis sa nomination au top 25 de la relève au Québec dans le cadre du concours Créateurs d’avenir de Les Affaires, c’est grâce à un modèle d’affaires à son image. En effet, Pascale Pageau décide en 2005, après avoir goûté au modèle traditionnel de l’exercice du droit, de créer sa firme et ainsi réinventer la pratique du droit à travers un modèle plus flexible pour ses employés et accessible pour ses clients.

Mère de quatre enfants, femme de conviction et fervente défenderesse de la place des femmes en affaires et de leur avancement dans des postes de haute direction, Me Pageau a su leur créer cet espace dans son organisation. Delegatus est, en effet, à ce jour le seul cabinet juridique d’importance au Québec ayant la forme d’une société par actions à majorité féminine.

J’ai eu l’occasion de m’entretenir avec Me Pageau suite à la réception de son prix au Gala des Femmes de Mérite de la Fondation Y pour échanger sur cette reconnaissance et ses conseils aux jeunes femmes voulant se faire une place dans le monde des affaires.

Sur… le prix Femme de Mérite qu’elle venait de recevoir alors que plusieurs la décourageaient à se lancer en affaires, arguant que le risque était trop grand et que ce serait trop d’investissement pour une jeune mère…

C’est comme si quelqu’un me disait, l’idée que tu as eue, elle était bonne, continue dans la bonne direction. Lorsqu’on se lance en affaires, il y a tellement de doutes et d’inconnus, d’entreprises qui font faillite on se demande toujours, est-ce qu’on va y arriver ? Est-ce qu’on va réussir ? Ce prix est comme l’aboutissement de tellement d’efforts et d’heures de travail. C’est extraordinaire.

Sur…ce dont ont besoin les femmes entrepreneures
Plus de foi… en elles, plus de conviction que oui elles peuvent faire la différence, qu’elles peuvent oser…

Certes, de plus en plus de femmes se lancent en affaires mais beaucoup se découragent plus vite. De plus, concilier un projet d’affaires avec une vie de famille n’est pas facile. J’ai la chance d’avoir un conjoint qui m’a beaucoup épaulée. Et malgré ça, des fois qu’on se dit qu’on va lâcher. Tous les entrepreneurs passent par là mais il faut trouver le courage en nous d’aller plus loin.

Sur… ce dont les femmes ont besoin pour avancer
D’outils pour gérer leur carrière et leur permettre d’aller plus loin, de coach d’affaires pour les orienter vers le bon chemin et les aider à prendre les bonnes décisions.

Derniers mots aux jeunes professionnelles voulant faire progresser leur carrière?

Ne vous découragez pas. Trouvez-vous de bons mentors. Osez le demander. Osez faire du développement d’affaires. Inspirez-vous des succès de vos homologues masculins et adaptez-les à votre image.

Publicités