Que faire quand on n’a plus (ou peu) de ventes?

Losing SalesEt oui, je l’ai posé la question. Malheureusement, beaucoup d’entrepreneurs sont confrontés à cette situation, avec des ventes qui ne sont pas au rendez-vous et qui se retrouvent pressés par leur entourage ou par la peur, d’abandonner. Mais vous savez comme moi que vous ne pouvez abandonner. Ou du moins, pas avant d’avoir essayé ces quelques trucs!

Retrouvez-moi sur Facebook. Sur Twitter.

1- Se remettre en question

C’est le moment de se poser les vraies questions. Pourquoi on enregistre peu ou pas de ventes? Le produit/service intéresse-t-il encore, ou autant qu’on le pensait? Le marché est-il prêt, ou plutôt saturé? Les moyens utilisés pour rejoindre les clients sont-ils les bons? La concurrence nous a-t-elle dépassés? Est-ce que nous fournissons vraiment tous les efforts nécessaires pour pousser notre entreprise? Souvent, des entrepreneurs vont rapidement « saisir une opportunité » de lancer une entreprise sans avoir testé assez longtemps les goûts et désirs de la clientèle visée, et se retrouvent, au milieu de l’aventure, perdus entre les besoins du public et ce qu’ils ont à offrir. Le but est de rattraper rapidement le retard.

2- Enquêter

Après la grande réflexion (qui se faire lors d’une retraite, loin de vos activités quotidiennes), rien de mieux que de sonder votre entourage (famille, amis, employés, collaborateurs…) mais surtout vos clients pour appuyer ou réfuter certains éléments qui vous tracassent. Sondage en ligne, questions sur vos médias sociaux, appels téléphoniques, courriels personnalisés…les moyens sont nombreux pour avoir un feedback de ceux qui côtoient votre entreprise. Sonder des personnes qui ne font pas partie de votre cible pourrait s’avérer très instructif, par l’objectivité de leurs commentaires, qui vous éclairera peut-être mieux.

3- Demander de l’aide

On entend souvent dire qu’il est important de déléguer aux membres de son équipe, mais quand on est seul(e), on se dit que ça ne s’applique pas à nous. Une des réalités auxquelles sont confrontés les entrepreneurs, c’est qu’on ne peut faire tout soi-même. Demander de l’aide à de véritables experts, qui ont à cœur la résolution de votre problème et la réussite de votre entreprise, devient incontournable. Certains diront que ça coûtera cher, mais sachez que ce ne sera pas plus cher que de perdre tout ce pour quoi vous avez travaillé…

À ce sujet d’ailleurs, vous trouverez dans la section « Commentaires » en bas de cet article, une recommandation de l’auteure  Hélène Douville, qui vous suggère son livre: « Doublez vos ventes et assumez votre succès! » en vente ici. 

Lisez la suite du billet sur mon blogue sur Les Affaires. 

Publicités