« C2, c’est le côté commerce et créativité que j’ai beaucoup dans mon parcours »

Crédit: Karine Patry

Crédit: Karine Patry

La programmation de qualité qu’on reconnaît à C2MTL, c’est elle. Je vous parlais d’ailleurs récemment de mon expérience à cette conférence alliant affaires et créativité qui à sa première année a fait venir Arianna Huffington, à sa deuxième Richard Branson et prévoit accueillir James Cameron en 2014.

C’est dans ses bureaux que Nadia Lakhdari me donne rendez-vous, le temps de partager quelques mots d’elle, entre deux rencontres! Pour elle, « la programmation touche beaucoup de choses; autant les conférences que la programmation d’ambiance, les ateliers, les visites, les activités de networking, les festivités… » Bref, un tout qui est pensé pour satisfaire autant les esprits créatifs que les profils corporatifs qui y participent.

La question qui me taraude : comment arrive-t-on à monter la programmation d’un évènement comme C2MTL? « Il faut savoir que ce n’est pas une science exacte: il y une part d’intuition, beaucoup de recherche, parce que on ne dispose pas de toutes les cartes en mains au moment de prendre les décisions ».

Mais plus encore, comment arrive-ton à choisir parmi toutes les options et possibilités qui ne manquent pas ? « Nous, notre souci c’est la diversité ; nous voulons des gens avec des profils différents. Nous avons également une volonté de nous internationaliser. Cette année par exemple, nous avons eu plus d’Européens. L’année prochaine, nous souhaiterions plus d’Asiatiques et d’Africains. Ensuite, nous faisons un équilibre entre les grandes marques et projets émergents, un savant mélange entre des icônes de la créativité et d’autres personnes dont on veut connaître les projets et comprendre ce qui les a fait fonctionner.»

C2MTL est un peu comme une start-up: l’équipe bénéficie d’ailleurs d’un espace au sein même des bureaux de Sid Lee, instigateur de l’évènement, en plein milieu de la Cité du Multimédia de Montréal. « On a un mentorat extraordinaire de leur part. » Et si vous vous demandez comme moi ce sur quoi l’équipe travaille en ce moment, sachez qu’elle « dans une phase étrange entre le post-mortem de la dernière édition et la planification de la prochaine édition».

On peut dire sans hésitation que la programmation fait le succès d’un événement comme C2. Et Nadia, l’architecte derrière cette réussite, n’est pas loin d’incarner la créativité et les affaires elle-même. En effet, la vice-présidente Programmation et Contenu de C2 cumule deux carrières aujourd’hui : elle est également écrivaine, ayant à son actif deux comédies romantiques ainsi que de la trilogie « Éléonore », aux éditions Goélette. Et ce n’est pas tout. Mère de deux enfants de 5 et 3 ans, elle arrive à tout concilier, notamment grâce à cette liberté d’horaire dont elle jouit à C2. « Il faut pratiquer ce qu’on prêche aussi, mais ça demeure un défi de concilier tout ça. C’est plate à dire, mais c’est une question de priorités. C’est sûr que ce n’est pas facile car tant C2 que l’écriture, ce sont deux projets qui occupent tout l’espace mental. La cohabitation n’est pas facile mais c’est une chance inouïe d’avoir les deux; je ne serai pas celle qui va se plaindre; mais je ne prétend pas non plus que c’est facile. »

Cette avocate de formation a travaillé à New York en droit aérospatial pendant 2 ans, parcouru le monde en sac à dos, a vécu 8 ans en Nouvelle-Zélande, et ramené il y a 4 ans à Montréal, un accent qu’on lui envie, un mari et un fils ! Conciliation travail-famille pour les nul(le)s ? « Mon premier roman a été publié 3 semaines après la naissance de ma fille. Je me rappelle avoir fait des pitchs de vente à des éditeurs avec un nouveau-né dans les bras. »

Travailler à l’élaboration de ce projet ambitieux devenu succès réel représenterait pour plusieurs un grand rêve. « L’opportunité C2 m’a été présentée pendant mon congé de maternité et j’ai rejoint l’équipe 18 mois avant la première édition. Ce que j’aime beaucoup avec C2 c’est le côté commerce et créativité que j’ai beaucoup dans mon parcours. Ça a toujours été quelque chose de difficile d’allier les deux côtés du cerveau car il fallait toujours faire le choix. C2 est vraiment la plateforme idéale pour mettre les deux à profit »

Je connais plusieurs qui aimeraient bien être à sa place. Hâte de voir ce qu’elle nous réserve pour 2014 🙂

Publicités