Magatte Wade: « Critiquer en créant »

Cette femme d’affaires sénégalaise a connu le succès en commercialisant des jus de fruits achetés chez les petits producteurs. Elle figurait hier dans le top 15 femmes puissantes d’Afrique de Madame Figaro.

magatte wadeMagatte Wade, jeune femme d’origine sénégalaise, est la créatrice d’Adina World Beverages, qui fut la marque de consommation américaine, fondée par un entrepreneur africain, la plus distribuée aux États-Unis. Sa seconde compagnie, Tiossan, est une ligne de produit de beauté de luxe à base de recettes sénégalaises anciennes.

Elle a été nommée en 2011, une des Young Global leaders par le World Economic Forum et une des 20 jeunes femmes les plus puissantes d’Afrique en 2011 par Forbes. Elle est également une TED Global African Fellow.

Son succès, Magatte le doit d’une part à sa famille, son mari, son père et sa grand-mère. Et d’autre part à Michel-Ange, Socrate et Da Vinci. Magatte se dit inspirer aussi bien par les vivants, donc sa famille qui l’a encouragée depuis le début et par les morts qui à travers l’histoire ont su tout réinventer.

Son motto est “criticize by creating” ou critiquer en créant. Elle l’applique  dans tout ce qu’elle entreprend. Son rêve est que son cher continent l’Afrique soit une force économique et culturelle dans le monde. Magatte pense que cela ne pourra être atteint que lorsque l’Afrique créera des “marques fortes” (powerful brands) comme les marques américaines qui sont comme une religion partout dans le monde. « En créant des marques fortes, on crée une révolution culturelle qui change les perceptions aussi bien des africains que des non-africains. Et, c’est là, la clé du développement ». Le développement passerait donc forcément par l’entrepreneuriat pour créer de la richesse mais aussi de la valeur.

Étant une leader innée, Magatte voit tous les challenges comme des opportunités. Et c’est avec cet esprit qu’elle se dit très excitée face à celui que l’Afrique vit actuellement. Sa peur profonde est de ne pas réaliser son potentiel durant son temps sur cette terre.

Son expérience de Silicon Valley, vers la fin des années 90 l’a profondément marquée et a été un point tournant de sa vie. Car c’est à ce moment qu’elle réalise le pouvoir des affaires (The power of business). Elle crée d’ailleurs sa première compagnie à San Francisco, qui a aujourd’hui réussi à amasser plus de 30 millions de dollars en financement.

Si vous êtes entrepreneur ou désirez être entrepreneur et êtes issu de la diversité, voici les trois conseils que Magatte vous donne :

  1. Critiquez en créant : Vous n’aimez pas quelque chose au lieu de le critiquer, passer à l’action et  transformez cette critique en opportunités d’affaires.
  2. Prenez conscience du pouvoir de votre culture. Ne la sous-estimez pas. La solution aux problèmes que vous tentez de résoudre est en vous et probablement à l’intérieur de votre culture;
  3. Soyez courageux au point d’être stupide. Ayez confiance en vous et ne vous laissez pas décourager par les pessimistes  Continuez à avancer quoi qu’il en soit.

Magatte donne des conférences sur l’entrepreneuriat, le développement des pays émergents et la création de  « marques fortes » (powerful brands) aux quatre coins du monde. La plupart de ces allocutions sont disponibles sur youtube.

Et de plus, elle peut être lue sur son blog au www.magatte.wordpress.com ou sur le site de sa seconde compagnie www.tiossano.com/blog.

Bonne lecture!

Publicités