Les femmes sur les CA « font plus bouger les choses »

femme sur les ca étudeUne nouvelle étude conclut que les femmes qui siègent aux conseils d’administration sont plus susceptibles de « faire bouger les choses » et sont davantage ouvertes aux idées nouvelles que leurs confrères masculins. 

L’étude a été publiée  dans une revue mondiale de gouvernance des affaires, l’International Journal of Business Governance and Ethics. Le sondage a été réalisé auprès de 624 conseils d’administration au Canada. Les femmes  qui s’y trouvent s’y révélaient davantage susceptibles de se servir de la «coopération, collaboration et l’élaboration d’un consensus » en période de prises de décisions complexes. À noter que l »étude qui a été réalisée, s’inscrit dans une démarche plus large menée entre 2004 et 2012, alors que les membres de conseils d’administration, dont 75 pour cent d’hommes et 25 pour cent de femmes, avaient été questionnés sur des résolutions de problèmes.

Les cadres masculins, eux, avaient plutôt tendance à prendre leurs décisions en utilisant les «règles, réglementations et façons traditionnelles de faire des affaires». L’étude a été écrite par Chris Bart, professeur en stratégie d’entreprise à l’université McMaster, de concert avec le professeur Gregory McQueen de l’A.T. Still University dans l’Arizona.

Pour plus d’informations, consultez la nouvelle sur lesaffaires.com

Publicités