Cristelle Basmaji : entre style et expertise

CBasmaji - ChâtelaineC’est dans le Vieux Montréal que la chaleureuse Cristelle Basmaji me donne rendez-vous un vendredi matin pour parler carrière et réussite. La jeune femme qui ne porte que des vêtements Jacob (et bien!) est entrée dans l’entreprise en 2009, après avoir assumé des responsabilités importantes au sein du leader canadien des relations publiques, National. C’est au sein de cette entreprise d’ailleurs qu’elle mettra en application les acquis de ses études à Los Angeles. Mais c’est à Jacob qu’elles prendront tout leur sens. Création de son grand-père Jacob dans les années 60 démarre l’aventure, c’est pourtant son père Joey et sa mère Odette qui développent l’entreprise de mode féminine véritablement dès 1977. Mais l’image forte et renouvelée que nous avons aujourd’hui de l’entreprise, ça, c’est le travail de Cristelle, directrice, Image & marketing et porte-parole. Car à son arrivée au sein de l’entreprise, c’est un mandat de taille qui l’attend puisque Jacob vivra peu de temps après une importante restructuration organisationnelle. Depuis, l’entreprise s’est concentrée sur ses priorités et valeurs, et Cristelle les connaît bien, elle qui a grandi avec l’entreprise et ceux qui l’ont créée. Par exemple, en septembre 2010, Jacob a été l’une des premières entreprises à signer la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée, et va même jusqu’ à s’engager à ne plus retoucher numériquement la silhouette de ses mannequins. En 2012, Jacob conçoit sa première levée de fonds avec la production d’un t-shirt en soutien aux victimes du tremblement de terre en Haïti. L’entreprise qui célèbre son 35ième anniversaire, a donc retrouvé sa place de choix dans le secteur du vêtement, mais surtout auprès de sa clientèle. Des campagnes de marketing gagnantes à des stratégies de communications ciblées, le métier de Cristelle se renouvelle constamment et son équipe d’expertes passionnées, qu’elle a elle-même montée à son arrivée, y contribue largement. Sans grande surprise, la femme qui l’inspire le plus c’est sa mère Odette, la conceptrice des modèles qui ont fait la renommée de la marque. Est-ce qu’on la verra un jour à la tête de Jacob? Pour l’instant, rien ne presse. Elle adore ses fonctions et voudrait vivre d’autres expériences avant de considérer cette éventualité. Par exemple prendre le temps de fonder une famille,…qui sait?

Après tout, qui disait qu’on ne peut tout avoir dans la vie?

Crédit photo: Magazine Châtelaine
Publicités