Alex Johnson à l’émission Mots d’Elles

Alex JohnstonCe mercredi 27 février, je reçois Mme Alex Johnson, directrice-générale de Catalyst Canada, un  organisme sans but lucratif international qui collabore avec les entreprises et les professions pour créer des milieux de travail inclusifs et offrir plus d’occasions pour les femmes au travail. Établi aux Canada, aux États-Unis et en Europe, et comptant plus de 400 grandes sociétés membres, Catalyst est une source fiable de recherches, d’informations et de consultations sur les femmes au travail. D’ailleurs, Mme Johnson et moi parlerons notamment des derniers résultats de l’enquête Catalyst dévoilés la semaine dernière qui indiquaient qu’aucun progrès notable n’avait été réalisé dans l’obtention de postes de cadres supérieurs, ou de représentation des femmes parmi les cadres supérieurs ou les personnes les mieux rémunérées au sein des sociétés du classement Financial Post 500.

L’annonce de la nomination de Alex Johnson a été faite en octobre 2012. Petit tour biographique, Mme Johnston a pratiqué le droit corporatif auprès du cabinet Goodmans LLP avant de se joindre au Bureau du premier ministre de l’Ontario Dalton McGuinty, en 2003, où elle occupait le poste de directrice générale des politiques. Ses responsabilités l’ont amenée à travailler avec des hauts responsables du gouvernement pour développer, mettre en œuvre et communiquer les programmes du gouvernement, et à jouer un rôle clé dans l’élaboration d’un programme progressiste en matière de droits des femmes, incluant des mesures pour promouvoir l’indépendance économique et la santé des femmes.  Active en matière de défense des droits des femmes depuis longtemps, Mme  Johnston a été l’un des membres fondateurs du premier centre pour les victimes d’agression sexuelle dirigé par des étudiants au Canada, a été conseillère juridique auprès d’un refuge pour femmes et enfants, et, après avoir vécu en Chine pendant deux ans, a amorcé des études supérieures dans le domaine des droits légaux et de l’expérience avec le système juridique des femmes chinoises. 

Mme Johnston maîtrise parfaitement l’anglais et le français, et détient un baccalauréat ainsi qu’une licence en droit civil et en common law de l’Université McGill. Ayant vécu ses premières années à Montréal, elle habite actuellement à Toronto avec son mari et leurs trois enfants. 

Écoutez l’émission avec Alex Johnson, en différé ici.

Comment faire? Allez sur Radio en direct et cliquez sur Chaîne principale, et le tour est joué! L’émission sera en direct, directement à partir de votre ordinateur/tablette/téléphone.

Publicités