Personnalités féminines d’affaires qui ont marqué 2012

Les fins d’année riment avec bilans. Début d’année oblige, j’ai voulu dresser une liste des femmes d’affaires qui ont souvent fait la une et marqué l’année 2012. Comme il s’agit d’un classement relié au monde des affaires, vous n’y trouverez pas le noms des personnalités qui ont marqué notre année comme la première ministre Pauline Marois, Françoise David, la juge France Charbonneau, l’animatrice Véronique Cloutier, ou même Céline Dion, par exemple.

Cette liste n’est pas exhaustive. Elle se veut un survol rapide des femmes d’affaires qui, d’une manière ou d’une autre, se sont démarquées par leurs nominations et leurs réalisations. Je vous invite d’ailleurs à me faire part de vos suggestions par le biais de commentaires à la suite de cet article.

Celà dit, je vous dévoile mon top 10 des femmes d’affaires de 2012:

personnalités féminines

Isabelle Hudon. La présidente de la Financière Sun Life pour le Québec recevait en mai le prix Distinction Unies pour la SP remis par la Société canadienne de la sclérose en plaques, Division du Québec à l’occasion d’un évènement destiné aux femmes d’affaires qui veulent évoluer au sein d’un réseau philanthropique. En décembre 2012, elle figure dans la liste du Top 100 des Canadiennes les plus influentes.

Isabelle Marcoux. C’est en février 2012 qu’elle devient présidente du conseil d’administration de Transcontinental inc., après que son père Rémi Marcoux, fondateur de l’entreprise montréalaise, quitte son poste pour lui céder la place. En décembre, elle est nommée au Top 100 des Canadiennes les plus influentes pour l’année 2012 par le Women Executive Network (WXN).

Isabelle Courville, présidente d’Hydro-Québec Distribution. En septembre, elle est au 39ième rang de la prestigieuse liste des femmes d’affaires les plus influentes à l’extérieur des États-Unis par le magazine Fortune: elle est la seule québécoise au palmarès. C’est une belle nomination pour l’ingénieure et avocate qui est arrivée en 2006 à Hydro-Québec après un passage en tant que dirigeante de Bell Canada.

Carolle Brabant. La directrice générale de Téléfilm Canada a été honorée par l’Association canadienne des femmes en communications et récipiendaire du prix Excellence en leadership 2012. Une distinction qui suivait tout juste son ajout de Mme Brabant à la liste des treize femmes les plus influentes au monde dans le domaine du cinéma par le prestigieux magazine Hollywood Reporter. En octobre, Mme Brabant est récipiendaire du prix Femmes d’affaires du Québec dans la catégorie Cadre ou professionnelle, organisme public ou parapublic.

Consultez la liste complète sur mon blogue sur lesaffaires.com

Publicités