« The Women who rule the world »: les 100 plus influentes du monde

And it’s OUT!

Et oui, « ze » liste est sortie! Forbes publie son TOP 100 des femmes les plus puissantes à travers le monde. (« The World’s 100 Most Powerful Women 2012 »)

 Les faits saillants du classement de cette année:

  • Cette année, la liste comporte huit chefs d’état, incluant le #1 de la liste, la chancelière allemande Angela Merkel. Sur 100, on retrouve le quart qui sont des chefs d’entreprise qui contrôlent ensemble 984 milliards $ en recettes, dont 11 milliardaires. De ces chefs d’entreprise, une douzaine d’entrepreneures et 10 célébrités philanthropiques qui ont su développer leurs compétences entrepreneuriales.
  • 16 nouveaux visages figurent dans cette liste: on parle notamment de  Maria das Gracas Silva Foster (#20) qui est devenue en février de cette année, à 58 ans P-DG de Petrobas au Brésil, qui est une des 15 plus grandes entreprises pétrolières mondiales. La femme de Steve Jobs,  Laurene Powell Jobs (#49), a aussi fait le classement cette année, en devenant la femme la plus riche de Silicon Valley. Joyce Banda (#71), nouvelle présidente du Malawi fait également partie du classement; à noter que cette femme est également la première femme à occuper les postes de vice-présidente puis de présidente de la République dans son pays. Elle est la fondatrice et directrice exécutive de l’Association nationale des femmes d’affaires au Malawi. Je parle d’elle dans mon récent classement du TOP 5 des femmes les plus puissantes d’Afrique.  Comment ne pas mentionner également Rosalind Brewer, promue à la tête de Sam’s Club, devenant ainsi la 1ière femme ET la 1ière femme Noire à la tête d’un groupe de Wal-Mart. (Woot, woot!)
  • Place aux femmes en technologie!  Les femmes en techno ont trouvé leur place dans la liste cette année; Six femmes tech fait le top 25 cette année, sur un total de 15, avec notamment Sheryl Sandberg (#10) de Facebook, Susan Wojcicki de Google (#25) et  Marissa Mayer (#21), dont on a beaucoup parlé le mois dernier à la suite de sa nomination à la tête de Yahoo!

Assez de paroles! Vous devez absolument consulter la liste en cliquant ici!

Source: Forbes Magazine
Publicités