Mots d’Elle: Tara Hunt parle des « 4 mensonges liés au démarrage d’entreprise »

Tara Hunt, qui figurait en 2009 parmi « les femmes les plus influentes en technologie » & le « TOP25 des femmes à la tête de startups à surveiller » (classements Fast Company), était présente au Festival international du startup, comme je vous l’avais mentionné dans mon dernier article pour LORI Magazine. Lors de son passage à ce festival, elle a dressé une liste de quatre mensonges liés au démarrage d’entreprise et largement véhiculés dans l’industrie des technologies de l’information en conférence avec Direction informatique. Voici un résumé de l’article rédigé par Denis Lalonde de Direction information.

Mensonge numéro 1: « C’est du gâteau »

Bien que l’on parle grandement des histoires à succès, il reste que ces dernières ne représentent qu’une infime partie des entreprises en démarrage et que peu d’entre elles ont les moyens de se payer des fauteuils poires (bean bag seats) ou des tables de soccer. « Le monde des entreprises en démarrage est très difficile. Il peut fendre le cœur, briser l’âme et réduire votre espérance de vie. Si c’était si facile de démarrer une entreprise, tout le monde le ferait », raconte-t-elle.

Mensonge  2: « Vous êtes votre propre patron »

Tara Hunt souligne d’entrée de jeu que beaucoup d’entrepreneurs croient qu’en démarrant leur entreprise, ils seront leur propre patron, ce qui est faux. « Il n’est pas possible de se lever quand on veut et de faire ce que bon nous semble tout en demeurant en contrôle de notre destinée », dit-elle. Une autre solution est de trouver un mentor et des alliés, de créer un conseil d’administration aussitôt que possible avec des gens crédibles qui sauront éviter les pièges qui guettent les nouveaux entrepreneurs.

Mensonge 3 : « Un financement est synonyme de succès »

« C’est un très gros mensonge lié au mensonge numéro 2… Vous devenez alors simplement l’employé de quelqu’un d’autre », affirme Mme Hunt. Les dirigeants n’ont alors plus le contrôle et doivent demander des comptes à ceux qui ont financé leur entreprise pour toutes les décisions. « C’est leur argent après tout », dit-elle. « Le succès survient lorsque vous trouvez un produit qui répond à un besoin. Votre travail est de trouver le bon produit avant de manquer de fonds », explique-t-elle.

Mensonge 4 : « Le succès vient avec l’effort »

Enfin, Tara Hunt soutient que certains entrepreneurs ont beau ne pas commettre d’erreur et mettre tous leurs efforts dans leur société, cela ne signifie pas qu’ils connaîtront automatiquement du succès. Mais alors pourquoi tant de gens voudraient-ils fonder des entreprises ? « Parce que nous poursuivons ce rêve audacieux et que nous sommes juste assez fous pour croire que c’est possible», dit-elle. Pour savoir si les entrepreneurs sont prêts à se lancer dans l’aventure des sociétés en démarrage, elle croit qu’ils doivent consentir à commettre le sacrifice suprême : retourner vivre chez leurs parents.

Vous pouvez lire l'intégralité de l'article ici
Publicités