L’entrepreneuriat féminin sondé

Au cours des derniers jours, deux sondages menés sur l’entrepreneuriat féminin ont publié leurs résultats tant attendus. Je vous présente ici les deux sondages en questions, ainsi que les faits saillants qu’ils ont permis de mettre en exergue.

Il s’agit premièrement du sondage réalisé (au niveau canadien) par BMO – Groupe financier (Banque de Montréal) qui révèle que « 71 pour cent des Canadiennes deviendraient leur propre patron si elles le pouvaient, et que huit femmes sur dix jugent qu’avoir accès à des modèles de rôle ou à des mentors serait un ingrédient clé de leur réussite en tant qu’entrepreneures. De plus, le quart des répondantes sont d’avis que la conciliation travail-vie privée représente un défi pour les « mampreneurs », les mamans chefs d’entreprise. »

Pour consulter les résultats plus en détail, cliquez ici

Par ailleurs, un deuxième sondage (au niveau québécois-montréalais), mené par Femmessor-Montréal en collaboration avec Kim Auclair et Laure Cohen, révèle par contre que la réalisation de soi est le facteur déterminant pour 61% des femmes qui souhaitent se lancer en affaires. Par ailleurs, elles sont nombreuses (52%) à trouver que le principal frein à l’entrepreneuriat est l’accès au financement.

Pour avoir accès aux résultats du sondage, je vous invite à contacter Laure Cohen: laureco@smartcoaching.ca

Pour ma part, ces sondages sont très intéressants dans la mesure où les informations recueillies servent de point de départ pour adapter l’offre de services des institutions appelées à oeuvrer au sein de l’entrepreneuriat en général, et de l’entrepreneuriat féminin en particulier.

De votre côté, que pensez-vous de ces résultats? Est-ce que vous vous y retrouvez? N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires!

Déborah

Crédit photo: www.en-aparte.com
Publicités