Un Conseil international sur le leadership des femmes dans les affaires

Une première!

La secrétaire d’État, Hillary Rodham Clinton, a présidé le 24 janvier dernier la 1ière réunion du « Conseil international sur le leadership des femmes dans les affaires », une nouvelle initiative lancée par le département d’État dans le but de réunir des femmes du monde entier qui ont fait leurs preuves dans les milieux d’affaires afin qu’elles offrent leurs conseils au gouvernement américain sur l’autonomisation économique mondiale des femmes.

La secrétaire d’État a appelé le conseil à fournir des idées sur les meilleurs moyens de renforcer la croissance, de mobiliser les ressources inexploitées, d’accroître la productivité et d’apporter une nouvelle valeur ajoutée aux entreprises et aux économies. Prenant note du nouveau rapport du département d’État sur l’impact des femmes occupant des postes de direction dans les entreprises et les organisations, Mme Clinton a déclaré qu’accroître le nombre des femmes à la tête d’institutions, de commerces et du secteur public n’était pas seulement « un impératif moral » : c’est aussi « une question de bon sens ». De fait, a-t-elle ajouté, le leadership des femmes est bon pour les affaires et bon pour les résultats.

Mme Clinton a demandé à « ce groupe vraiment remarquable » de femmes qui siègent au conseil de partager leurs expériences et leurs connaissances afin de faire naître de nouvelles idées sur la manière de promouvoir les femmes dans les milieux d’affaires et de leur fournir plus de possibilités de participation à l’économie formelle.

Intéressant, n’est-ce pas? À quand un conseil du même genre au Québec? Au Canada?

Source: Article publié.
Publicités