« Il faut rester une femme et ne pas avoir un comportement d’homme »

En 2007, elle est élue « chef de l’année » en France, un choix qui a été fait sur huit mille chefs répertoriés dans le très fameux guide Michelin. C’est la première femme à obtenir ce prix, créé pour la première fois en 1987.

Anne-Sophie Pic est la seule femme chef en France à détenir 3 étoiles au guide Michelin. Il faut savoir que la maison Pic commence en 1891 avec…une femme, l’arrière-grand-mère d’Anne-Sophie, Sophie Pic. Depuis, ce sont quatre générations de chefs qui ont contribué à la réputation de leur nom et de leur cuisine. Sophie transmet sa passion et son savoir-faire à son fils André, le grand-père d’Anne-Sophie, qui lui, lègue l’institution à son fils Jacques, le père d’Anne-Sophie Pic. Ce dernier meurt brutalement en 1992 et laisse Anne-Sophie, à l’âge de 23 ans, ainsi que son frère Alain, à la tête de la Maison Pic de Valence.

Totalement autodidacte en la matière, elle reprend les rênes de l’entreprise et refait la carte la décoration et change la brigade. Dans un milieu d’hommes, elle revendique sa féminité à travers une cuisine sensible et pleine de goût et d’émotion.

Psssttt! L’université de Montréal lui a même décerné en 2008 un doctorat honorifique. (!). La chef, Anne-Sophie Pic a été en 2011 présidente d’honneur du volet «Les Plaisirs de la table» de la 12e édition du Festival Montréal en lumière.

Source principale: Texte dans Le Devoir," La toquée étoilée: Anne-Sophie 
Pic au firmament des grands chefs du Michelin".
Publicités